Les orphelins les plus défavorisés ne peuvent pas survivre avec une aide occasionnelle. Ils ont besoin d’un soutien régulier et de longue durée. Pour pouvoir accorder un tel soutien, Song Kiiba Burkina, a choisi la formule du parrainage.

  • Jusqu’en 2009, on pratiquait le parrainage individuel, ce qui permettait au parrain ou à la marraine de désigner lui-même le filleul de son choix. Mais ce mode de faire a révélé, à l’usage, des défauts importants. Il a donc été abandonné.
  • Depuis 2010, on préconise le parrainage collectif : il permet aux parrains et marraines d’alimenter un fonds géré par Song Kiiba Burkina qui peut dès lors adapter l’aide aux besoins effectifs des orphelins, élargir le cercle des bénéficiaires et répondre aux situations d’urgence.

Le responsable de Song Kiiba Burkina centralise les demandes en provenance de l’Aide Sociale burkinabè. 

Le parrainage est destiné à l’enfant mais aussi à sa famille d’accueil, car accueillir et nourrir une bouche supplémentaire, c’est souvent trop lourd pour le tuteur. 

Le parrainage assure à l’enfant :

  • une scolarité régulière,
    • au moins un repas journalier,
      • un habillement correct,
      • un suivi de santé.