Livrés à eux-mêmes et sans aide, les orphelins à la fin de leur scolarité obligatoire, n’ont pas la possibilité  d’accéder à des études supérieures ou à une formation professionnelle.

Au Burkina Faso, l’apprenti doit payer le patron qui l’engage et le forme.

Pour permettre aux jeunes de trouver une place d’apprentissage ou de faire des études supérieures, un système de bourses a été mis en place par Song Kiiba Burkina

La bourse permet au jeune de payer :

  • les frais d’inscription et de suivi des cours
  • ses frais de documentation et de matériel
  • tout ou partie de son logement 
  • son alimentation
  • ses frais de santé
  • ses frais de transport

Le montant alloué varie en fonction des besoins effectifs du boursier.

Depuis le début de l’année 2018, Song Kiiba Burkina soutient 4 jeunes pour leur formation universitaire ou professionnelle.

En outre, plusieurs dossiers sont en préparation pour permettre d’aider d’autres candidats dès l’automne prochain.